Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Attouchements légers : besoin d'en parler

#1  31842

10mathilde03
Nouveau membre
Pas de photo !

Attouchements légers : besoin d'en parler

En fait, c'etait un jour d' été, il y a maintenant 3 ans, je m'était levée tôt car je voulait profiter d'être seule chez moi en vacances et il etait dans les environs de 10h du matin, lorsqu' on sonna a la porte.J'ouvrit la porte et je reconnut le grand frère d'un ami a moi (qui est quelqun de confiance de mes parents), j avais confiance donc je le fis entrer.Il voullait déposer une lettre pour mes parents et  je pensait qu'il pourrait être une bonne compagnie. Il devait aller chercher quelque chose chez lui puis revenir et manger chez moi. Il avait laissé son telephone a la maison le temps de revenir.Quand il etait revenu, il avait emmené du poisson, on a mangé, regardé un film, puis je voullut lui montrer un jeu sur l'ordi.

Tous se passait bien jusqu'a ce qu'il pose sa main su ma cuisse nue (j etait en pijama t shirt et short) je pensai qu'il n' avai pa fait expres et, malgré que cela me genait, je continua de lui montrer.Il commença alors a me caresser la cuisse.
Puis il mis une mains sous mon t-shirt par derriere et commença a me caresser le dos.
Puis il me caressait la jambe et le dos en meme temps. Cela commençais a me stresser et me gener, je lui dit d arreter alors il arreta.Tout d'un coup, il approcha sa tete de la mienne pour essayer de m'embrasser alors je recula et lui demanda ce qu'il fesai et il me repondi rien et se remit droit avec petit sourire. Il avait fixé une heure de depart et j avait trop peur de sa reaction pour le chasser.

Je me dit alors que je pourrai passer le temps qu' il restait, mais loin de lui.Alors je lui proposa de dessiner en bas.
Je mis sa feuille a un bout de la grande table et je m'installa a l'autre bout pour ne pas risque de froler rien que ses pieds.Je regardai souvent l 'heure mais cela etait trop long. J' inventa alors une histoire: je devai appeler ma mamie.Il voulut faire la vaisselle mais je n'en pouvai plus de le voir, de savoir qu'il était chez moi, près de moi.Je lui dit que je pourrai me debrouiller.Je prit son telephone et le posa pres de l'entrée pour pas qu il n'ai a m'approcher pour le prendre.
Quand il fut partit, je ferma vite la porte a clé et m'adossa de soulagement contre la porte.

J'eu peur de le croiser a chaque fois que j allait a l'ecole car je devai passer devant le lycée où il allait et chaque personne au loin qui avait lac meme silhouette que lui me fesait accelerer ma respiration.J'avait presque oublié et il y a quelques semaines, il etait revenu a la maison et ma mere m appela pour que je lui allume l'ordi et je dut lui faire la bise.Quand je suis retournée a ma chambre, j'étais à la fois enragée, déprimée et terrifiée.
Peu de temps après, je fesais un horrible cauchemar :
il etait devant mon college avec moi et qu'il m'enlevai mes vetements et me violais devant mon collège et je voyai du coin de l'oeil de nombreux élèves et proffesseurs qui regardaient aux fenetres, comme ça, sans rien de plus.Et cela ne servait à rien de me débattre, il était trop fort et grand.


Il y a quelques jours, j'ai vu dans la rue, un gars qui lui resemblait, je voyait que ce n'était pas lui, mais la resemblance m'a fait un choc, j'ai eu... je n'arrive pas a expliquer... j'avais a la fois un peu peur, j'étais triste, et je me sentais mal.

Et même voir sa photo me pétrifie, quand mes yeux tombèrent hier par hasard sur sa photo, j'eu des frissons.

Tout me fait penser à lui : les petites voitures rouges comme la sienne, le même prenom ou nom, les vacances d'été, mes parents quand ils en pralent, un homme qui lui resemble....

Je n'arrive pas à oublier passé 3 ans, j'aimerais oublier.
Seule quelques amies proches et ma cousine du même âge que moi, sont au courant, je n'ai osé le dire à personne d'autre jusque là.

Hors ligne

 

#2  31844

10mathilde03
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Attouchements légers : besoin d'en parler

Ah, et il avait 17-18 ans et moi 13.

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  31854

Re: Attouchements légers : besoin d'en parler

bonjour,
en parler à vos parents est 'il envisagable?


Thérapeute

Hors ligne

 

#4  31855

10mathilde03
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Attouchements légers : besoin d'en parler

non, j'ai trop peur qu'ils me regardent differement après ça, ou qu'ils disent que ce ne sont que des gestes affectifs et que je dramatise.

Hors ligne

 

#5  31857

Re: Attouchements légers : besoin d'en parler

normalement au collège il devrait y avoir une assistante sociale à qui vous pourriez en parler(elle devrait savoir garder cela pour elle)
le verbaliser avec quelqu'un ayant une écoute pro devrait vous aider à évacuer.


Thérapeute

Hors ligne

 

#6  31862

10mathilde03
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Attouchements légers : besoin d'en parler

Ba j'ai peur qu'elle le dise à mes parents
je sais qu'il y a secret medical mais quand on parle à un psycologue, des fois ça revient vite à l'oreille des parents, j'ai pas vraiment confiance, et puis raconter tous ces détails en face... je sais pas si je pourrais.

Hors ligne

 

publicité

#7  32034

10mathilde03
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Attouchements légers : besoin d'en parler

ça y est, je suis allée au commissariat et j'ai tout raconté.
Ils ont prévenu mes parents et on va porter plainte lundi.
Pour l'instant, ça n'a rien changé pour moi, a part que j'ai vécu un grand stress au commissariat, la première fois que j'ai raconté mon histoire.
Heureusement, le policier était gentil et j'avais confiance.
C'est comme si ce moment au commissariat était une vie différentes d'avant et après. C'est une sensation très étrange...
Je me demande comment cela va évoluer, si il va nier, ou minimiser ou ...
Si ils trouveront ça suffisamment grave, ou que ce n'est qu'une exagération d'une jeune fille...
Je suis pressée de savoir le futur !

» Approfondir un thème ? Utilisez le mur des tags !

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2024 Buzzistic | contacts

  • haut de page