Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Babette, victime d'abus sexuel

#1  3155

babette
Nouveau membre
Pas de photo !

Babette, victime d'abus sexuel

Bonjour
J’ai subi des abus sexuel de 10 ans a 18 ans
Je suis en plein procès j’ai très peur je sais plus quoi faire j’ai besoin de vous

Hors ligne

 

#2  3166

maille
Membre d'honneur
Pas de photo !

Re: Babette, victime d'abus sexuel

Tu as besoin de conseils ? de discuter ? de relater ?....

Essaye de d'expliquer simplement ton souhait


Il y a toujours un demain....
» Devenez fan du site Psy sur notre page Facebook !

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  3167

babette
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Babette, victime d'abus sexuel

C'est a dire j'ai peur que on ne reconnaisse car il y a deux menbres qui m'on causse des probleme donc je viens ici pour vouloir m'en sortir de cette galere

voici mon histoire et je veux de l'aide pour m'aider a parler plus de cette histoire qui me fait tjr mal malgre ces annes.



Bonjour , Bonsoir a tous et a toutes

J'ai habité dans le nord pas de calais (59-62),
il y avait environ 1604 habitants .
Mon père avait construit sa maison de ses propres mains .
Il était très fier de faire voir sa maison a tout le monde .
Il travaillait comme agent de fabrication il travaillais de jour et de nuit.
Ma mère me travaillait pas .
On connaissait tous les habitants, les gens sont très généreux et très serviables.
Tous ma famille habiter pas loin de chez nous .
Il y a peu de magasin donc sans véhicule c’était pas facile
Tous les habitant se connaissez
J’avais trois sœur j’était la deuxième .
Ma grande sœur me taper souvent elle était très jalouse de moi .
Par contre avec ma petite sœur on était toujours ensemble…
Le 30 août 1987 j'ai perdu mon parrain, j’avais 4 ans .
Il s'est tiré une balle dans la tête .
Sa femme l'avait trompé avec son frère .
A sa mort ma mère m'a laissé le voir, pourquoi je sais pas !
J’ai vu mon parrain allongé avec un costume noir sur la table de mort avec les yeux noirs retournés à l’envers .
Je le considérais comme mon père ,il était super gentil et jamais il criait
Il était toujours tranquille .
Il était toujours en train de rire je l’ai jamais vu en train de lever la voix .
J’étais souvent avec lui et on faisait des petites promenades en voiture.
Il était tellement génial .
Je me souvient qu’il m’avait offert une tête en poupée pour la maquiller et deux petits chiens , un de couleur crème et l’autre de couleur marron.
Après ce drame ma mère peu intelligente m’a expliqué comment il s’était tiré une balle dans la tête .
Depuis j'ai l'impression de n'avoir rien pu faire pour empêcher sa mort et c'est terrible.
Je ne pense qu'à lui et j'ai l'impression qu'il est encore là .
Il me manque et sa tendresse me manque .
Tous mes souvenirs sont trop beaux avec lui.
Il me manque tellement que parfois je me dis que je vais aller le rejoindre car je veux le connaître et partager des choses avec lui .
Bref impossible de l'oublier .
Pourquoi les gens que on aime disparaisse comme ça …
J’aurais tans voulus le connaître et qui sont fier de moi …
Après son enterment je suis aller voir sa maison avant de sa femme la mets en vende.
Je suis aller voir les nouveaux propriétaire pour voir pour la dernière fois sa maison .
Je suis aller frapper a la porte une dame superbe gentil m’as ouvert et elle a accepter que je visite la maison .
Ensuite elle m’as parler de lui en bien elle le connaissez très bien .
Étant enfant mon père buvait et me frappait on ne s'entendait pas
Nous avons le même caractère et je me laisser pas faire .
Il était souvent violent avec ma mère et moi et mes sœurs aussi .
Mais avec moi il me disait que il m’aimais pas que j’aurais pas tout naître .
Mes parents voulais un garçon pour garder le mon de la famille et il voulais un garçon pour partager des monnent de pêche et de chasse avec lui..
Donc souvent j’avoue l’obligation d’aller a la pêche avec lui et aller a la chasse .
Donc pour lui faire plaisir j’accepter mais j’aimais pas je m’ennuyer beaucoup.
Pas facile de rester assis et attendre qu’il décide de rentre .
A peine rentrée de l'école il fallait que j'aille lui chercher son tabac et son vin et son essence pour sa mobylette .
Si je refusais il me battait et il m’insultait et même un jour il m'a fait peur avec un couteau car en rentrant de l'usine, il a jeté son sac de travail par terre , je l'ai pris pour regarder à l'intérieur, il y avait une pomme verte que j'ai pris et que j'ai croqué et là mon père est devenu furieux.
C'est là qu'il a pris un couteau, m'a soulevé mon tee-shirt et m'a dit : "je vais la récupérer la pomme".
Moi je pleurais car il m’a fait très peur .
Ma mère ri et me disait rien pas un mots
Elle m’as jamais rien dit a croire que tout ce que mon père aurais pu faire lui avait pas d’importance .
A chaque fois qu’il commencer a crier elle hurler aussi et ensuite elle part et me disait rien .
Mais cela pouvait durée des heures .
Un jour j’avais fait des bêtises et mon père pour me punir m’as mise dans le noir et m’a enfermé avec des lapins
Les lapins couraient autour de moi et depuis ce temps j’ai toujours peur des lapins.
Ma mère était a coté de nous !
Elle nous regardait et ne disait rien !
Pourquoi je savais pas et je ne le sais jamais.
Étant donner que mon père me faisait rien a la maison .
Ma mère demandait a ses frères plus âgé de faire du bricolage dans notre maison.
Mon père rentrait du travail mettait les pieds sous la table,mangeait et après il allait faire une sieste .
Dès qu’il était levé il partait faire un tour il était souvent absent .
Mon père disait souvent je suis crever mais après il part en mobylette
Un jour mes parents se sont séparer pendant un moment.
Mon père m’a pris et nous sommes partis vivre chez mon grand père.
Je n’ai pas vu ma mère et mes sœurs pendant un très long moment .
Je n’avais pas le droit de parler à mes sœurs ainsi qu’à ma mère .
Mon père me faisait garder par une dame et mon grand père
Et quand il rentrait du travail il s’en allait au café et moi je restais à la maison
Il rentrait très tard et très souvent saoul .
Un jour je me suis enfuie et je suis aller chez ma grand mère je me pouvais plus vivre ainsi .
Ma grand mère m’as accueilli elle m'a nourri pendant un moment.
Mes parents se sont remis ensemble nous avons été obligés de déménager car suite aux problèmes causés par mon père, ma mère s’est retrouvée endettée et on lui a coupé l’électricité et l’eau …
Ma mère a vendu la maison ensuite mon père est allé voir ma mère et il se sont décidés à revivre ensemble .
Ensuite nous sommes partis .
Je me suis retrouvée sans amis donc pas facile
Les voisins étaient très sympas ainsi que leurs enfants.
Je rendais service a mon voisin je lui réparais sa mobylette pour sa fille.
Il était très content et moi aussi car cela prouvait que je savais faire quelque chose et cela me permettait de profiter un peu .
Et ça faisait du bien d’être un peu dehors a respirer l’air .
Mes oncles venaient très souvent chez moi .
Ils venaient à peu près tous les dimanches et même parfois plus, tout dépendait des besoins de ma mère .
Un jour mon oncle x a commencé a me faire des gestes assez déplacés .Il me disait de rien dire car il ne me ferait jamais de mal et moi je lui disais non qu’il me faisait mal .
Il est devenu furieux et j’avais mal de plus en plus .
Ils me touchait la poitrine et me forçait en enlevant mes vêtements .Il m'a bloqué les mains et me frappait si je criais malgré ces menaces je pleurais et essayais de crier mais j’avais tellement peur il me faisait mal de plus en plus mal. Il écartait mes cuisses avec une force de malade et me V....Mais malgré mes cris et mes pleurs il s’arrêtait pas loin de là .Il m’a donné un grand coup et j’étais complètement sonnée .Des que j’ai repris mes esprits lui il avait un sourire et m’a dit alors tu as vu j’ai réussi.
J’étais complètement sonnée il continuait a me forcer à lui toucher son sexe et si je refusais il me frappait encore .
Après m’avoir violé il est parti chez lui comme si rien ne s’était passé .Moi j’étais en pleurs et j’avais tellement mal et que faire ?
Donc je suis allée à la douche et me suis lavée comme une malade jusqu’au sang pour enlever son odeur .
Mais même en frottant rien n’ y faisait, ça reste .Ensuite je suis partie dans ma chambre et le lendemain que faire ?
Je ne disais rien car pour discuter avec mes parents c'était impossible.
Le lendemain j’allais à l’école .
J’avais très envie de le dire mais je savais pas comment faire !
Je me faisait remarquer par mes professeurs .
Un jour j’étais en cours d’espagnol et j’ai menacé de mort ma prof elle m’a convoque chez le proviseur .
Je pensais que j’allais être virée et non juste une retenue .
Dans la cour j’étais toujours seul car j’avais pas de copines et encore moins des amies donc j’étais seuls sur un banc .
Mes camarades de classe se moquaient de moi sans cesse .
Se moquaient de mes parents car ma mère était forte et ils possédaient une voiture sans permis donc j’ai souffert de ça .
J’avais honte de moi et de ma famille .
Mes parents ne se rendaient pas compte du mal que je vivais a l’école.
Je rentrais de l’école je montais dans ma chambre et écoutais la radio et je restais seule .J’écrivais des poèmes car que faire ? sortir avec qui ? j’était tous le temps seule .
Mon oncle x à chaque fois qu’il venait c’était pour abuser de moi et me battre et se servir de mon corps comme d'un objet .
Mon oncle a chaque fois qu’il abusait de mon corps il se protégeait pas !!
Un jour n'en pouvant plus, j’ai décidé de le dire à mère car j’étais mal et je me sentais très bizarre .
J’osais même plus me regarder dans une glace et encore moins regarder les garçons de la classe .
je ne sortais plus sauf pour faire leurs petites courses.
Ma mère m’a traité de "folle" et elle m'a dit que j'étais une menteuse et qu'il fallait que j'arrête de dire des bêtises.
Ensuite elle m’a dit « arrête c’est pas possible ton oncle t’aime’’ que répondre à ça ?
Ma mere m'a envoyait chez ma grand- mère chercher des course ou lui demander de l’argent .
Ma grand- mère m’a demander d’ aller voir mon oncle x au jardin .
Bien sur j’ai accepté et la mon oncle m’a demandé d’aller chercher un sachet dans la cabane et j’y suis allée et il est arrivé derrière moi et a fermé la porte
Et a voulu me violer et par chance j’ai réussi a sortir et je me suis enfuie.
Je suis repartie chez ma grand mère elle m’a demandé ou j’avais mis les légumes je lui ai répondu qu’ il avait pas fini et ensuite je suis repartie chez moi .
Un jour je suis allée chez mon cousin paternel plus âgé que moi il a voulu me violer je n'ai pas crié, je ne pouvais pas, je ne me suis pas débattue, j'étais tétanisée, j'ai juste pleuré j'ai honte, je me sens si sale j'ai l'impression qu'ils ont pris une partie de moi et c'est tellement dur de vous expliquer ce que je ressens.
Nous avons dormi chez eux . mon cousin et venu me rejoindre et je l'ai repoussé sans succès il était plus fort que moi .
J'ai pleuré et j'avais honte d’en parler a mes parents, peur de recevoir des coups.
Et entrée chez moi je me suis enfermée dans ma chambre et le dimanche qui a suivi mon oncle et venue chez moi et a encore abusé de moi .
En 1993 j'ai rencontré un homme qui avait environ la trentaine je croyait qu'il allait m'aider .Et je me suis trompée un jour il m'a dit de passer chez lui et à ma grande surprise il m'a ouvert la porte en soutien gorge et j'étais surpris .
je suis restée à la porte je ne savais pas quoi faire.
Ensuite je suis rentré et on a discuté et je suis repartie toute surprise .
Ensuite je l’ai revu cet homme il m'a fait visiter sa maison il m'a proposé de travailler pour lui étant donné que je mangeais dehors car ma mère disait que la cantine était très cher donc j'ai accepté de travailler pour lui.
Au bout de quelques jours il m'a dit tu sais mettre en peinture moi je lui ai dit oui il m'a dit nous avons toute la maison a faire .
Je lui dit ok pas de soucis et au bout de quelques jours il m'a fait monter dans sa chambre .
Il a fermé sa porte et il m'a plaqué sur son lit et voila vous avez compris pas la peine de vous faire un dessin je me suis enfuie et je suis partie .
Et entre temps il passait chez mes parents il faisait comme si il ne s'était rien passé .Il aidait mes parents a réparer des machines a laver, il réparait les TV .
Ma mère l'appréciait donc je n'ai rien dit ........
J’avais très peur d’être maman et tellement peur de reproduire ce que j’avais vécu.
J’ai pris des cachets un peu n'importe quoi et après une discussion avec ma belle sœur j’ai réalisé que cet enfant avait le droit de naître.
Qu'elle serait toujours là pour m’aider. Alors j’ai accouché d’une petite fille qui n'a aucun problème de santé et j’étais très heureuse et ensuite j’ai décidé d’aller voir un psychiatre car il fallait que j’en parle à un spécialiste .
J'y suis allée mais c'est pas facile quand on a l'impression de parler à un mur.
Puis j'ai été un peu mieux.
Aujourd’hui je suis en pleine procédure cela explique pourquoi je peux pas mettre leur mon .
Merci de m'avoir lu

Hors ligne

 

#4  3169

maille
Membre d'honneur
Pas de photo !

Re: Babette, victime d'abus sexuel

Très dure votre "histoire"....

L'important c'est de pouvoir dire les événements.... Vous trouverez l'écoute indispensable certainement....
Déjà on lit votre réçit... et demain la procédure...


Il y a toujours un demain....
» Reprendre sa vie en main avec le coaching : c'est possible !

Hors ligne

 

#5  3170

babette
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Babette, victime d'abus sexuel

Merçi mais je m'arrive pas a parler des details et je me suis rendu compte que  j'ai deux comportement et cela me fais mal car je souffre et ca peux pas dure j'ai besoin d'aide pour pouvoir savoir pourquoi je suis comme ca .

Hors ligne

 

#6  3226

babette
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Babette, victime d'abus sexuel

Bonjour

Aujoud'hier ca va pas
Car j'ai reçu deux avis  de victime
Je suis pas bien ..
j'ai tellement peur je me sens tellemnt nul ..
Je vais deprimer !!

Hors ligne

 

publicité

#7  3264

maille
Membre d'honneur
Pas de photo !

Re: Babette, victime d'abus sexuel

a écrit:

j'ai reçu deux avis  de victime

Vous avez peur de quoi ?


Il y a toujours un demain....

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2024 Buzzistic | contacts

  • haut de page