Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

le viol

#1  29281

etoildelanuit
Nouveau membre
Pas de photo !

le viol

bonjour
je suis nouvelle ici
je me suis retourner sur se site pour pouvoir parler
aujourd'hui je ne sais pas ou j'en suis après 11 ts je suis toujours perdu
je n arrive pas a faire face a toute mes peur j ai peur que tout recommence j ai peur de me refaire violée d'un coté s'étaie peu être ma destinée et puis ses ma faute mes comment faire pour oublier Je ne sais pas par ou commençais,je ne ses pas comment expliquais vraiment ce que je ressent a pare de dire que ,J'ai une souffrance qui est encré dans mon cœur dans mon âme comment m'en débarrasser ???comment oublier. ses temps si je ne vais pas bien ,j’aiser de ne pas le montrais ,de tout garder en moi .je ses bien que je suis responsable de se qui mais arrivais mais la vie ne me semble plus la même depuis des année, j’ai l’impression d’avoir d’avoir tout perdu .la je ne vis plus vraiment je suis la mes mon esprits et ailleure je n’est plus gout a rien je vie toujours dans la crainte que sa recommence pourquoi temps de peur au jour d’aujourd’huit je n’arrive même plus a pleurer même si l’envie ne men manque pas je n’y arrive plus je ne sais plus qui je suis ou je vais ma détresse m'assaillit je me sans perdu ,j’ai beaucoup de mal a m adapter a cette société je me vois plutôt comme un objet erans que comme une personne je ne dit pas que je ne parle a personne au contraire depuis que je suis arrivais dans cette ville la famille vilquin sont une famille formidable et c’est une chausse pou moi et je ses que leur serais toujours redevable a par eux qui es-que je connais personne j’ai peur de parler au jean j ai peur a lidé de se qui peu m arrive j’aurais temps voulu connaître ma mère avoir une famille normal mais je sais que sa ne sera jamais possible j aurais temps voulut que ma mère et mon père sois présent dans ma vie que mais frères et sœur aussi mais tous sa je l’aurais jamais la seul choses que j’ai eu droit ses a une éducation trop dure et a un père qui ne voulais que je soi la que pour luit pour asouvrire ses désire et rien d’autre et comme si sa ne suffisais c’etait la même chose avec son frère tout les pretexte était bon pour eux pour que je sois puni pas un soir j’était tranquille sans contais les jour ou je n’avais pas l’école et les seul moment auquel je croyais être tranquille souffler un peu et bien non ses moment je devais les passer avec mon oncle pas une seul fois je leur et désobéis pas une seul fois il on tenu leur promesse toujours et toujours la même chausse pendent que tous se passer j’étais ailleure ou je ne ses pas mais sa me semblais une éternité a chaque fois et si j avais le malheure de dire d’arrêter ou que j’avais mal s’étais pire,oui j’ai porter pleinte et a chaque fois la même souffrance toujours répétais la même chausse et ses toujours douloureux en attendent sa na rien efassais a tout sa et toujours peure peure que sa recommence je pourrais donnais des ta exemple de se qui me tourmente chaque jour et chaque nuit tou me revien comme des flache baque comme si s’étais réel comme si sa se passer maintenant j’arrive a resentir la douleur l’odeur de sons parfum se luis les deux moment qui revienne le plus s’étais une fois je devais cherchez un employeur pour mon cap cuisine alors mon père a demandez a son amis de m accompagner pour me présenter dans les restaurants car il n’avais pas le temps d’un cote cela m’arranger vraiment car au moi il ne toucherais pas et loi de moi je me serais douter se qui allez se passer je suis parti avec maurice l’amis de mon père ou d’une bonne dizaine de minute il comensa a mettre sa main sur cuisse a me caressais nous étions sur une route entourais de bois qui me semblais sens fais et tout ta coup une voiture et t’arrivais en face nous avons failli la percuter et la il a arrêterai je penser que je serais tranquille mais non un peu plus loin il ma dit qu il devais passer chez luis et quand on y et arrivait il me disa de descendre avec luis deux minute je refusais mais il ma dit que si je monter il le dirais a mon père que j avais refuser de l’écouter alors je suis monter par peur de repreaille de mon père quand nous somme rentres il ma bloquer contre le mure et ma obliger a me déshabiller je refuser et il me frappa alors je les fais je men veut ses de ma faute il a commencer a a assouvir ses besoin … quand il eu fini il me dit de me rhabiller et en même temps il fis une remarque qui ma marquer (ton père a raison tu et bonne )je n’avais que ses dernière parole qui résonner dans ma tète quand on étais repartit en voiture et que l’on s‘arrêtais dans les restaurant pour l’entretien je n’arrivais pas a dire un seul mots j’ai louper tout les entretien les ’un après les autre il me ramena et quand mon père appris que j’avais tout louper et que j’avais pas décrocher ‘de contras d’embauche il ma demandez d’allez dans ma chambre et de ne pas bouger jusqu'à qu'il arrive l’angoisse et la peur me monter qu’allais t il me faire encore je me suis assis par terre dans un cois de ma chambre avec la peur au ventre et peu de temps après il et rentrais et il ma demandez de me levais je refusais et alors il ma levais en me tyrans les cheveux il me dis de me retournée et il enleva sa ceinture et me frapa plus je pleurer plus il frapper fors et tout coup il m’alonga sur le buro et pour la première foi il ma pris par derrière sa faisait plus mal qu avant mais je ne disait rien je soufrais en silence quand il eu fini il parti sans dire un mot pendant des jour je n’est pas pu m’asseoir sans avoir mal ……….. je ne préférais pas en dire plus a se sujet la deuxième ses le jour de la mort de son père de mon grand père on fit un repas familliale pour le décès tout le monde étais la et vue la tristesse de tout le monde je ne passe pas qu’il m’arriverais quelque chausse mais encore une fois je me suis tromper en partant pour allez aux wc mon oncle a surgi d’un coup o moment et je ferais la porte des wc et il et rentrer il ma mi la min devant la bouche et il demander de me terre si je voulais que sa se passe bien il ma forcer a des ta de choses et quand il eu fini il me dit qu’il allez sortir mais qui fallait que j’attende un peu avant de sortie se que je fit tous sa pour dire que malgré les plainte je narrive pas a oublier je n’arrive pas a vivre avec que dois je faire que dois je faire pour ne plus avoir peur je n’arrive plus a rien j’ai de la chance que agnes mes proposer un travaille car je ne pense pas que je supporterais travailler avec du monde ou avec une autre personne car a chaque fois que j’ai eu l’occasion je vivais dans l’angoisse de se qui pourrait arriver je ne tenais pas plus d’une matinée sans que je parte en courant sans revenir a mon poste sans m expliquer avec l’employeur pour je fais sa pourquoi je n’arrive pas a jerez ses angoisse ,je ne sais pas les seul poste que j’ai tenu s’était de stage ou des poste auquel je n avais pas le chois si je voulais pas que mon père s énerve je prend le travail comme une obligation pour éviter comme me face mal je pourrais vous écrire des page de se que je ressens mais sa me servirais a quoi

Hors ligne

 

#2  29880

Re: le viol

bonjour,
peut être est 'il sérieusement temps d'aller demander de l'aide d'un(e) pro pour verbaliser, sortir tout cela?
Seule vous restez dans votre souffrance!


Thérapeute

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  31544

etoildelanuit
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: le viol

je ne peu pas resament j ai pris la desition d'allez voir un psychiatre et au boue  de 2 seance je suis pas revenue car j avais honte de moi et et en meme temps je n'arive pas a parler je reste la sans rien dire se n'est pas que je ne veux pas mes se que j arrive pas ses comme si a se moment la j'avais perdu ma voix aujourd'huit je soufre de plus en plus que faire

Hors ligne

 

#4  31554

Re: le viol

et si vous tentiez avec une psychothérapeute.. cela pourrait être plus facile qu'avec un homme..
vous n'avez à être ni honteuse ni coupable..


Thérapeute

Hors ligne

 

#5  31557

etoildelanuit
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: le viol

bien oui j ai essayer de voir une femme mes dans ma region les seul qu'il a sont surcharger elle non plus de place du coup je ne ses que faire doije rester dans mon silence et faire comme si tout allez bien

Hors ligne

 

#6  31558

Re: le viol

a écrit:

je ne ses que faire doije rester dans mon silence et faire comme si tout allez bien

çà ne "fonctionne" qu'un moment.. ne restez pas seule avec cela!


Thérapeute

Hors ligne

 

publicité

#7  31560

etoildelanuit
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: le viol

çà ne "fonctionne" qu'un moment.. ne restez pas seule avec cela!
qu'est qui me reste  rien j ai tout perdu alors retez comme sa  serais mieux de mo enfance je ne garde que la soufrance de mon adolesance de la soufrance et d'aujourd'huit mon fils issue de viol mes que j ame malgrais tout comme si je n 'avais pas assez de souci ma santez ne suis plus je pere lusage de ma gambe je ai des probleme de dots et comme si sa ne sufisais pas je vien d'avoir mes resutat d'examain je suis attain d'une malformation du nerf d'arnold sans contez ses migraine que je doi suporter chaque jour donc aucun traitement ne fais effait je m'ettin petit a petit je me bas pour restai en vie pour mon fils mes il faus etre frans ma vie ne tien qu'a un fil que faire a par soufrire de plus en plus de jour en jour je nes plus de solution vivre mes de plus en plus imposible l

Hors ligne

 

#8  33407

ryannet
Membre
Pas de photo !

Re: le viol

Madame ou mademoiselle, votre problème est avant tout , le sentiment d'impuissance face à l'impunité et à l'injustice que vous avez subis, aucune blessure, aucun traitement , aucune térapie psychologique ne pourra apaiser l'enfant bléssé en vous. ALLEZ PORTER PLAINTE, allez dans un commissariat, si vous êtes mal reçu, allez vers une association, écrivez votre hsitoire pour ne pas avoir à la répéter incessmament, "et faites des photocopies, enuite prenez votre bâtonde pélerin et si il vous reste deux jouirs à vivre, alors que c'est deux jours vous servent à ce que justice soit faite. Votre fils d'un viol est une preuve vivante de votre calvaire, avec un test d'adn on identifiera le coupable, alors allez par les chemins, vous avez eu honte toute votre vie, alors lorsqu'on est dans l'eau on n'a plus honte de la pluie.
L'enfant violée, bléssé, humiliée outragéende mille et une façon par mille et un violeurs méritent que vous vous donniez la peine de remeuer le ciel et la terre pour que: JUSTICE SOIT FAITE !

» Tout savoir sur le coaching parental et ses méthodes.

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2024 Buzzistic | contacts

  • haut de page