Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

Victime d'attouchements...parler pour se libérer?

#1  32622

maliya
Nouveau membre
Pas de photo !

Victime d'attouchements...parler pour se libérer?

J'explique brièvement ce qui m'est arrivé.
En fait, vers l'âge de 7 - 8 ans, j'ai été victime d'attouchements de la part d'un membre très proche de mes parents.
Je le connaissait depuis toute petite, il m'avait vu naître. Lui et sa femme étaient très souvent chez nous, de jours comme de nuits. Du coup j'avais une grande confiance en lui, il faisait vraiment partie de la famille.
Un jour, je me suis retrouvée seule au salon avec lui, je me revois sur lui, comme parfois on prend un enfant sur ses genoux...
D'après les souvenirs qui me sont revenus, il a commencé à me caresser le ventre...
puis petit à petit, il est descendu de plus en plus bas...jusqu'à atteindre mon sexe...
La au bout d'un moment, il m'a demandé si c'était mon nombril. Et je n'ai rien trouvé de mieux à dire que "oui"...
c'était faux! mais comment lui dire "euh non là c'que tu touches, c'est pas mon nombril mais mon sexe" j'avais même pas 8 ans quoi!
Alors je l'ai laissé continuer, sans rien dire, sans rien faire...

Le pire c'est que j'ai jamais rien dit à personne.
Toujours gardé ça pour moi.
Je m'en suis toujours voulu au fond, de ne pas avoir dit stop, surtout qu'il m'avait posé la question, donc j'aurais pu l'arrêter, je ne l'ai pas fait.

Le pire, c'est que j'ai toujours gardé contact avec lui.
Quand mon père est parti, il a toujours cherché à prendre sa place, en prétendant être comme mon père, et moi comme sa fille.

Un jour, alors que j'avais 16-17 ans, il m'a écrit une lettre, qu'il a voulu récupéré après, dans laquelle il me disait que maintenant qu'il avait lui-même une fille, il se rendait compte que l'amour qu'il éprouvait pour moi n'était pas le même que celui d'un père envers sa fille. Il m'aimait donc différemment...j'ai cru comprendre ce qu'il voulait dire, mais je crois que c'était tellement lourd à porter, et ça m'a fait tellement peur, que j'ai fait un déni de tout ça. J'ai pris ça pour un jeu, mais quelque chose sans importance réelle.

Alors on a continué comme ça, cette relation ambigue.
Même sa femme lui fit des crises de jalousie par rapport à moi. à l'époque je ne comprenait pas, surtout que je n'ai jamais rien fait, ni rien demandé...

J'ai souvent réussi à faire disparaitre de ma tête cet épisode douloureux.
Mais ces derniers temps, j'y pense sans arrêt.
Peut-être parce que je vais me marrier et que c'est lui qui doit faire le repas pour mon mariage.
Au fond, peut-être que je ne veux pas.
Il en a assez fait.
Je sais, vous allez dire, demander à l'homme qui nous a abusé de cuisiner pour son mariage, faut le faire...

Mais je ne sais pas, je m'en veux de n'avoir jamais réussi à lui en vouloir pour ce qu'il m'avait fait. Au contraire j'ai toujours été attaché à lui. Pourquoi??

Je m'en veux de ne pas l'avoir arrêté.
Alors aujourd'hui c'est comme si j'avais ce besoin vital de parler, de dire enfin ce qu'il m'a fait, parler pour me libérer...
mais parler à qui? Et pourquoi?
Ma mère a été abusé par un pédophile alors qu'elle était petite. Lui dire que ça m'ait arrivé, c'est la détruire à nouveau...je ne veux pas!
Et puis dénoncer enfin cet homme, ça me fait peur...plus de 10 ans après, va-t-on vraiment me croire? Et puis si je le dis enfin, mais que personne n'en tient compte, je vais me sentir à nouveau trahie...et ma souffrance non-reconnue...

J'ai tendance à minimiser les choses, en me disant qu'il ne l'a surement pas fait exprès, ou qu'il ne savait pas. La preuve, il m'a demandé si c'était mon nombril et j'ai dit oui. C'est donc ma faute, non?
Et je me dis que des attouchements, qui ne se sont jamais reproduits, c'est rien comparé à un viol. Alors je me sens coupable d'en être autant affecté...

je ne sais quoi faire. Devrais-je en parler à ma mère, afin qu'elle sache comment il est? Devrais-je en parler pour me libérer et arrêter enfin d'y penser?
est-ce que c'est moi qui dramatise les choses?

J'ai l'impression qu'en parlant peut me permettre de réparer le mal que ces attouchements ont causés...qu'en pensez-vous???

» Découvrez les boissons à l'Aloe Vera pour votre santé !

Hors ligne

 

#2  32623

maliya
Nouveau membre
Pas de photo !

Re: Victime d'attouchements...parler pour se libérer?

Serait-il possible que ça soit la cause de mes maux?
-Depuis cet âge là, je suis en surpoids. petite, je n'avais aucun souci avec ça. Mon père est parti à peu père à la même époque (vers 8 ans) j'ai donc toujours cru que c'était son départ qui m'avait provoqué ma prise de poids. Mais je crois aujourd'hui que c'est le résultat de ces attouchements. Je déteste mon corps...et encore plus mon ventre (or, il est passé par mon ventre pour atteindre mon sexe) Peut-être est-ce inconscient?
Pareil, mon fiancé ne peut pas me toucher le ventre. Le reste ne pose aucun souci, mais dès qu'il veut me caresser le ventre, je le repousse, c'est machinal, un réflexe.
Pourquoi?
Je ne sais pas...

J'ai aussi un grand rejet de l'autorité. Très souvent, si mon fiancé me dit quelque chose, automatiquement, je vais faire l'inverse, juste pour montrer que je ne me laisse pas faire, et qu'il peut pas faire ce qu'il veut avec moi.
J'ai parfois l'impression que j'agis contre ma propre volonté, dans le sens ou instinctivement je vais faire l'inverse de ce qu'il me dit, alors qu'au fond, je n'en ai même pas envie (je sais pas si je suis clair).
Se pourrait-il que je rejète la moindre forme d'autorité, justement parce qu'à l'époque je me suis laissé faire alors que je n'aurais pas dû??

Je ne sais pas comment m'en sortir...

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2024 Buzzistic | contacts

  • haut de page