Vous n'êtes pas identifié. Si vous n'avez pas de compte, inscrivez-vous en cliquant ici.

la colere...une signification particuliere?

#1  14445

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

la colere...une signification particuliere?

...je ressens parfois une immense colere....des bouffées de rage en quelques sortes, qui se manifestent sans prevenir...une colere contre moi meme..elle n'est jamais tournée vers les autres, au pire on me pense de mauvaise humeur mais je ne l'exprime pas plus ....interieurement une bataille souvent floue...alors je m'isole un peu et ca me canalyse en general rapidement...mais pourquoi apres des années ressentir encore autant de colere? est ce que j'ai tort de l'associer a ce que j'ai subi?peut etre est ce un sentiment qui n'a rien a voir avec mon passé...meme ca je n'arrive pas a le savoir! je sais comment la gerer mais je ne suis pas sure de sa source, ni de son sens!

Hors ligne

 

#2  14461

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

une colere contre moi meme..elle n'est jamais tournée vers les autres,

Parce qu'elle est vraiment une colère contre vous-même ou par ce qu'elle n'ose pas s'exprimer "contre" les autres et donc se retourne contre vous ?

a écrit:

est ce que j'ai tort de l'associer a ce que j'ai subi?peut etre est ce un sentiment qui n'a rien a voir avec mon passé...

C'est en partie à cela qu'il vous faudrait trouver réponse. Quand votre colère est là, dans les grandes lignes que (vous) dit-elle?

Hors ligne

 

voir aussi dans la librairie du site ...

#3  14471

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

Parce qu'elle est vraiment une colère contre vous-même ou par ce qu'elle n'ose pas s'exprimer "contre" les autres et donc se retourne contre vous ?

j'ai du mal a le definir justement et ca m'ennuie! elle n'est pas contre les autres...elle n'est pas generale...elle est profonde contre moi et contre des sensations, des comportements, des evidences..j'ai beaucoup de mal a la definir, ca me gene.

a écrit:

C'est en partie à cela qu'il vous faudrait trouver réponse. Quand votre colère est là, dans les grandes lignes que (vous) dit-elle?

je ne sais pas ce qu'elle me dit...je sais juste que dans 9fois sur 10 elle est génèrée par un homme, un comportement masculin, un avis,un manque de tact, un constat fait par un homme...mais étant quelqu'un de relativement pas effacé, je trouve toujours a donner mon avis , voire meme par sarcasmes si je suis blessée...mais je n'en veux jamais a la personne en particulier...c'est apres coup que les bouffées montent et s'installent...et a ce moment la, la colere est contre moi meme, contre ce que je suis, contre une situation que je ne gere pas comme je devrais,contre des ressentis, contre des pensées ..j'essaie de l'analyser toujours, de la cibler, mais c'est toujours flou...ca dure quelques jours et le train train fait son effet , les choses reprennent leur court...mais ca revient toujours et c'est usant...frustrant de penser que c'est sans doute quelque chose qui me reste du passé et frustrant de le ressentir parce que c'est tres desagreable.

Hors ligne

 

#4  14481

Re: la colere...une signification particuliere?

Seriez-vous en colère contre vous même de pouvoir etre atteinte, touchée, blessée par :

a écrit:

un homme, un comportement masculin, un avis,un manque de tact, un constat fait par un homme...

Quand une telle situation se produit, à qui en attibuez-vous la raison d'être, à l'homme qui manque de tact ou à quelque chose en vous qui ne (vous) plait pas ?

Hors ligne

 

#5  14483

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

Seriez-vous en colère contre vous même de pouvoir etre atteinte, touchée, blessée par :

oui en effet il y a de ca...de la colere de ressentir des choses que je pensais revolues, en colere de les manifester meme qu'interieurement, en colere d'y repondre, d'interpreter les choses d'une facon qui me poursuit...en colere de ne pas etre plus blindée ou plus forte que des emotions.

a écrit:

Quand une telle situation se produit, à qui en attibuez-vous la raison d'être, à l'homme qui manque de tact ou à quelque chose en vous qui ne (vous) plait pas ?

a quelque chose en moi qui m'insupporte...parce qu'au debut , souvent il n'y a pas du tout matiere  a etre atteinte ou destabilisée....c'est en moi que ca cloche...les choses se font ou se disent d'une maniere que je juge normale..et ensuite ca me renvoit a des choses qui n'ont rien a voir avec ca, ca m'enrage  qu'involontairement je fasse des interpretations narcissiques qui en plus me nuisent.

Hors ligne

 

#6  14490

Re: la colere...une signification particuliere?

snookyfolk a écrit:

la colere...une signification particuliere?

En doutez vous ?

En vous lisant sur un autre post :

snookyfolk a écrit:

je constate que les craintes tiennent encore aujourd'hui pas mal de place dans ma vie!quelque part ca m'enerve,

Ce quelque part, peut-être serait il bon d'y revenir avec l'aide d'un thérapeute afin de vous autoriser ne plus le contourner.
D'autre part, je perçois des notions dans vos termes :

a écrit:

ca me renvoit a des choses qui n'ont rien a voir avec ca

a écrit:

involontairement je fasse des interpretations narcissiques qui en plus me nuisent

C'est votre propre déduction ? Où avez vous trouvé ces termes ?
Vous êtes en cure actuellement ?


Cabinet de psychothérapie et de Psychanalyse de Christelle Moreau, MAISON de la SANTE, 7 avenue Alfred Mortier, 06000 NICE CENTRE, Arrêt de TRAM Lycée Masséna, Cathédrale Vieille Ville, pour rendez-vous, merci de me joindre au 06 41 18 52 56, à bientôt.
M'appeler avec Skype : christelle.moreau

Hors ligne

 

publicité

#7  14502

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

En doutez vous ?

si vous me posez la question ainsi, non je n'en doute pas...seulement je ne parviens pas tout a fait a l'interpreter, ou plutot a la justifier!

a écrit:

Ce quelque part, peut-être serait il bon d'y revenir avec l'aide d'un thérapeute afin de vous autoriser ne plus le contourner.
D'autre part, je perçois des notions dans vos termes :
C'est votre propre déduction ? Où avez vous trouvé ces termes ?
Vous êtes en cure actuellement ?

un thérapeute...je ne sais pas...je ne me sens pas particulierement en demande...je me pose des questions et je bloque sur certaines choses ...et simplement le fait de les poser ou que vous ici me posiez des questions, ca me suffit souvent a comprendre ou envisager les choses un peu autrement.
oui ma propre deduction...je ne suis pas en cure et ne l'ai jamais été..les termes, ce sont les miens tels que je les ressens, tels que je les reflechis.
...pourquoi cette question?
je pense juste qu'aujourd'hui ma vie est..vivable..il y a juste quelques parasites qui parfois viennent me rappeler que ca n'a pas toujours eté le cas...il a des jours ou je passe outre et d'autres non...la colere est l'un de ses parasites pour moi, j'aimerais pouvoir m'en debarasser.
quand vous ou l'un de vos collegues me soumettez une question, vous ouvrez une porte sur ma propre reflexion...c'est ce que je cherche ici..les questions que je ne me pose pas moi meme mais qui me font evoluer un peu plus.

Hors ligne

 

#8  14522

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

la colere est l'un de ses parasites

C'est la colère qui est l'un de ces parasites ou c'est l'un de ces parasites qui génère la colère ?
et certains parasites ne prendraient ils pas racine ici ?:

a écrit:

a écrit:

enfant je me suis sentie prise au piege, trahie, salie, honteuse,coupable, etc...mais pas victime!

ou en êtes-vous aujourd'hui avec l'enfant honteuse et l'enfant coupable ?

Hors ligne

 

#9  14525

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

C'est la colère qui est l'un de ces parasites ou c'est l'un de ces parasites qui génère la colère ?

bien sur...oui ce n'est pas ma colere le parasite..mais je n'arrive pas a savoir ce qui la génère justement. la colere ...c'est juste un etat qui me deplait vraiment parce qu'il ne me correspond pas et parce que je ne controle pas cette arrivée de colere!

a écrit:

et certains parasites ne prendraient ils pas racine ici ?:

enfant je me suis sentie prise au piege, trahie, salie, honteuse,coupable, etc...mais pas victime!

ou en êtes-vous aujourd'hui avec l'enfant honteuse et l'enfant coupable ?

est ce que mes ressentis d'enfant sont aujourd'hui les générateurs de ma colere?en me disant ca...alors c'est sur que le lien se situe la dedans parce que ca me met vite en colere rien que de le penser...c'est comme ...c'est comme si on venait me dire que je n'ai pas fait le deuil de quelque chose en moi alors que je pense l'avoir fait...ca m'enerve comme si quelqu'un venait faire des histoires ou il n'y a pas lieu d'en faire..c'est un peu comme ca que je le ressens....je sais au fond que ce n'est pas la verité, mais je le pense comme ca...un paradoxe,un conflit entre ce que je pense etre et ce que je suis..enfin je ne sais pas trop.
enfant honteuse, coupable...j'ai l'impression que c'est tellement un cliché au fond! il y a tellement un ecart entre ce qu'on ressent et ce dont on veut se convaincre que parfois c'est trop flou et ...quand il m'arrive de lire des post d'autres personnes, je les trouve tellement plus perdues que je ne le suis...pour moi je suis, a quelques petits moments, embuée..
enfant honteuse...aujourd'hui ce n'est plus le cas, vraiment je peux me rappeler ce sentiment en repensant a l'enfant que j'etais mais ca ne s'exprime pas sur l'adulte que je suis je pense.
enfant coupable...ulpabilité et honte pourraient etre associés..mais il m'arrive de me sentir coupable encore..coupable de m'etre tut...coupable de n'avoir pas assez lutter, coupable de tout "l'apres "...et aujourd'hui coupable de mes choix de vie, coupable de ma vision un peu "houellebecquienne " de la vie en general....je ne sais meme pas si la culpabilité est importante au fond..elle fait partie de moi, je m'identifie avec...presque comme un trait de caractere...mais sans aspect pathetique...juste un aspect de normalité chez moi que je ne trouve pas excessivement pesant!

Hors ligne

 

#10  14538

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

désolée je viens de me relire...et j'ai dit quelque chose qui peut porter a confusion...quand je dis que je me sens parfois encore coupable de m'etre tue...je ne veux pas dire par là que je culpabilise de ne pas l'avoir révèlé..je veux dire que je culpabilise de , lors des faits, ne m'etre pas plus manifestée...la peur me paralysait...non paralyser n'est pas le bon terme...la peur me rendait passive..et pourtant chaque fois il y avait du monde pas loin alors si ...enfin bref ce sentiment de culpabilité  revient parfois mais je sais tres bien que l'enfant que j'etais n'est pas coupable des evenements qui se sont produits..c'est pas une vraie culpabilité je pense..ca l'a peut etre été...aujourd'hui c'est plus un regret je crois!
enfin je voulais juste préciser...(sourire)!

Hors ligne

 

#11  14559

Re: la colere...une signification particuliere?

bonjour,

a écrit:

..mais pas victime!

de quoi auriez vous pu être victime? ou plutôt pourquoi refusez vous ce mot?

a écrit:

.et aujourd'hui coupable de mes choix de vie, coupable de ma vision un peu "houellebecquienne " de la vie en general

façon: Plateforme?


Thérapeute
» Le Coaching Parental pour votre enfant ?

Hors ligne

 

#12  14642

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

de quoi auriez vous pu être victime? ou plutôt pourquoi refusez vous ce mot?

de quoi j'aurais pu etre victime...pour moi on est victime d'un accident, d'une maladie, d'une violence ou maltraitance sur enfant..je pense voir ce a quoi vous essayez de m'amener mais je ne me sens pas victime parce qu'au fond je pense que j'aurais pu avoir des moyens de defense, et que donc j'ai subi des choses mais victimes ne me parait pas adapté a ce que j'ai été.


a écrit:

a écrit:
.et aujourd'hui coupable de mes choix de vie, coupable de ma vision un peu "houellebecquienne " de la vie en general

façon: Plateforme?

hum...facon "rester vivant" ou "l'extension du domaine de la lutte"...sourire..une vision des choses un peu cyclique, un peu noire, previsible et generale...enfin je ne m'identifie pas du tout a des bouquins, jvoulais juste vous donner un ordre d'idées quant a mon etat d'esprit, et a mon mode de fonctionnement ou reflexion...;

Hors ligne

 

#13  14723

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

au fond je pense que j'aurais pu avoir des moyens de defense

Vous auriez pu avoir.... Qu'aurait il fallu pour qsue vous les ayez vraiment ?

» Approfondir un thème ? Utilisez le mur des tags !

Hors ligne

 

#14  14762

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

Vous auriez pu avoir.... Qu'aurait il fallu pour qsue vous les ayez vraiment ?

il m'aurait fallu plus de courage... juste queje m'exprime plus au moins.

Hors ligne

 

#15  14764

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

il m'aurait fallu plus de courage

pourquoi, comment auriez vous dû/pu avoir plus de courage que ce que vous aviez ?

a écrit:

juste queje m'exprime plus au moins.

Avez-vous idée de ce qui vous a empêché de vous exprimer ?

» Devenez fan du site Psy sur notre page Facebook !

Hors ligne

 

#16  14818

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

pourquoi, comment auriez vous dû/pu avoir plus de courage que ce que vous aviez ?

...pourquoi?...parce que je crois que j'aurais pu eviter que ca arrive...

a écrit:

Avez-vous idée de ce qui vous a empêché de vous exprimer ?

la peur..et la honte..mais il y avait ma famille a proximité alors j'aurais pu au moins appeler..je ne l'ai pas fait.

Hors ligne

 

#17  14822

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

a écrit:
Avez-vous idée de ce qui vous a empêché de vous exprimer ?

ce soir je pense qu'il y a autre chose...enfin il y une forme de culpabilité en moi qui est génèrée je crois, en partie a cause de ce qui s'est produit, et en partie aussi parce que ma mere enfant a evité une tentative d'abus sexuel sur elle..et que donc elle nous a toujours prévenus, expliquer, et dit de lui parler en cas de souci etc...et qu'etant justement eduquée avec cette idée qu'il faut parler,se defendre, etc...lors des evenements je me suis sentie tres faible et tres coupable de ma passivité..alors je n'ai pu que me taire au final.
mais ca , ce sont des ressentis que j'avais vraiment enfant...aujourd'hui j'ai des enfants plus grands que je ne l'etais a l'epoque et je vois tres bien par moi meme qu'on est coupable de rien  face a un adulte mal intentionné!
donc je ne parviens pas a comprendre pourquoi je suis parfois si en colere!!!

Hors ligne

 

#18  14874

Re: la colere...une signification particuliere?

Comment vous expliquez-vous le fait d'avoir été abusée ?
Qu'aurait-il fallu pour que cela n'arrive jamais ?

Hors ligne

 

#19  14889

snookyfolk
Membre d'honneur
Avatar de ce membre

Re: la colere...une signification particuliere?

a écrit:

Comment vous expliquez-vous le fait d'avoir été abusée ?
Qu'aurait-il fallu pour que cela n'arrive jamais ?

comment je l'explique? je ne me l'explique pas.. c'est arrivé c'est tout; j'etais une petite fille equilibrée qui faisait confiance aux adultes...la premiere fois s'est passée chez des connaissances (ex belle famille de mon, frere)...le fils (la vingtaine a l'epoque) me faisait visiter la maison, et une fois dans sa chambre, a fermé la porte a clé. je n'aurais pas pu ni anticiper ca, ni l'expliquer...juste je regrette de ne pas avoir appeler, alors que ma famille etait a coté.c'est un regret je crois...celui de ma passivité, de mon calme , de cette deconnexion ... je me suis deconnectée de ce qu'il me faisait,je me souviens tres bien, je comptais, aussi idiot que ca puisse paraitre, dans ma tete je comptais de 1 a 10 repetitivement, et ce ,des que j'ai vu qu'il ne m'ecoutais pas...une fuite! mais pourquoi cette fuite la?pourquoi ne pas crier simplement, je ne me souviens pas qu'il m'est menacée..alors pourquoi ne pas avoir appeler simplement..je ne me pose pas souvent cette question, parce que ca ne change en rien les faits..juste un regret.
cette premiere fois , peut etre que tout s'est tellement precipité et que je ne comprenais pas..j'avais juste pleine conscience "que c'etait mal"..donc ne pas en parler.

mais un an apres, je me faisais a nouveau violée, egalement par un jeune homme, dans des circonstances differentes..et la , j'ai vu venir les choses, j'ai compris ce qu'il voulait..et je l'ai suivi... c'etait quelqu'un qui me suivait souvent, que je voyais venir au sortir de l'ecole, qui me suivait a la bibliothèque les mercredi (si bien que je changeais mes habitudes et y allais le samedi), qui se sauvait quand j'etais accompagnée..quelqu'un que je percois comme tres previsible avec mon regard d'aujourd'hui! il a commencé par des attouchements des qu'il pouvait etre seul avec moi..jusqu'au jour ou il m'a demandée de le suivre et que je l'ai suivi..
je ne me souviens pas avoir eu aussi peur que la premiere fois, je crois que je l'ai suivi en me disant qu'apres ca, il me laisserait tranquille, comme le premier..et qu'il fallait que je passe par la pour qu'il me fiche la paix.

qu'est ce que j'aurais pu faire d'autre? a l'epoque...mes parents etaient dans une situation difficile, je m'effacais pour ne pas leur ajouter de souci supplementaire..alors il fallait que je "regle"mes problemes seule...je crois que je voyais les choses comme ca.
mais je vivais tres mal le fait que deux hommes avaient pu avoir la meme envie de me faire du mal..je me disais beaucoup que ca devait venir de moi..comment ne pas remettre en cause ce qu'on est , ce qu'on suscite ou genere chez les autres quand ca arrive! c'est a ce moment la que le fossé s'est creusé entre la vision de mes parents pour moi, et la vision que pouvaient avoir les autres pour moi.j'ai eu la sensation de grandir avec deux personnalités, ou deux mondes differents.

quoi qu'il en soit je n'explique pas les faits, je ne me les explique pas, je les ai vécu c'est tout. je suis tombée sur des personnes mal intentionnées. ca ne justifie pas en mon sens , des montees de colere des annees plus tard!

Hors ligne

 

Partagez cette page sur Facebook ou Twitter :

Aller... » Pages: 1 2

Les propos tenus sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs. Psychanalyse en Ligne n'est pas responsable du contenu textuel qui est la seule responsabilité des membres inscrits. Les citations d'ouvrage ou contenus Internet sont la propriété de leurs auteurs.

Articles et Dossiers

Tous les articles du portail Psy : sommaire

Forum Psy en Ligne - le site de Christelle Moreau psychanalyste à Nice - email

Pied de page des forums

mur des tags
Retour sur Psychanalyse en Ligne

©2006Psychanalyse Francophone

Le Forum de la psychanalyse, du mieux-être, du coaching, du développement de soi, depuis 2006. Posez vos questions à Christelle Moreau psycho-analyste et recevez une réponse en 72 heures. Pour évacuer, préparez une thérapie, n'hésitez pas à vous autoriser, ici la première parole souffrante est accueillie à sa juste valeur, elle est analysée, comprise et reçoit echo très rapidement par téléphone , par mail ou via skype, pour cela il suffit juste de prendre rendez-vous. Inscription gratuite ! Un site de Christelle Moreau ©2006

©2006-2024 Buzzistic | contacts

  • haut de page